miniature_sequence_video_pubs_mycose-des-ongles
Client : Mycosedesongles.ca - 4 x 0:30
  • Stratégie
  • Idéation
  • Production
  • Affichage
  • Numérique
  • Radio
  • Site Web
  • Vidéo

La mycose des ongles: quand une maladie devient populaire

« C’est connu, la publicité pharmaceutique au Canada vient avec beaucoup de défis. Rare est celle qui rend une maladie populaire à ce point, et qui fait enregistrer des prescriptions comme jamais vu. »

Josée Klus
Cheffe de produit principale Bausch Health Canada

En 2018, on nous mandatait pour sensibiliser la population canadienne à la mycose des ongles. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie fatale, elle demeure sérieuse et surtout, elle est contagieuse.

Créer de l’engouement autour d’une maladie répugnante

Amener les gens à consulter leur médecin pour une maladie qui n’est pas grave constitue tout un défi. Mais la mycose est répugnante, ce qui est d’ailleurs la première raison de consultation. Cette caractéristique est devenue la stratégie de la campagne que l’on connait aujourd’hui : rendre la mycose intéressante par le fait que c’est dégoûtant et contagieux, et donc, honteux.

Papa - 0:30
C’est un monstre - 0:30
Enfants curieux - 0:30
Lette
0:30
Pogné
0:30

On en parle partout

Cinq ans plus tard, la mycose est bien connue des Canadien·nes et elle est même devenue un cliché culturel s’insérant dans bien des conversations. On l’a retrouvée au Bye bye, en promotion d’un spectacle de Louis-José Houde et elle a été citée par plusieurs à la télé, à la radio et dans les médias écrits.

« On entend plus parler de la mycose que de la covid. »

Stéphane Laporte
La Presse

« La campagne a cette juste tonalité qui fait qu’on en parle même quand on ne veut plus en entendre parler. Ah non! Pas encore la mycose qu’on entend tout le temps. Mais dans l’fond, tout le monde a hâte de voir la prochaine. »

Traverser la frontière

En 2020, vu sa grande performance au Canada, la campagne a été exportée aux États-Unis pour y connaître le même succès.

Un ajout à la campagne

Comme les campagnes ont généré beaucoup de recherches organiques sur le Web, Bausch Health nous a demandé d’optimiser le taux de conversion sur le Web. Un nouveau site a été lancé avec toujours le même objectif : générer une visite chez le médecin pour obtenir une prescription.